Site de la Médiathèque municipale d'Obernai

OPAC Détail de notice

La plus jeune a 17 ans, la plus âgée, 67. Un matin glacé de janvier 1943, 230 femmes enfermées dans des camps d'internement français, ces «châteaux de la mort lente», sont conduites par la Gestapo en gare de Compiègne. Leur destination : Auschwitz-Birkenau.

 

C'est en chantant La Marseillaise qu'elles feront leur entrée dans le camp d'extermination. Seules 49 d'entre elles en reviendront vivantes.

 

C'est l'histoire de ces femmes que Caroline Moorehead nous raconte ici.

 

Des femmes «ordinaires», dont beaucoup de résistantes, qui ont tout sacrifié pour combattre le nazisme.

Venues d'horizons divers, de classes sociales variées, elles vont puiser leurs forces dans l'amitié, la solidarité et l'entraide.

Depuis leur arrestation, leur torture par la police française ou la Gestapo, leur voyage dans le train de la mort, leur vie dans le camp jusqu'à leur libération par l'Armée rouge en janvier 1945, ce livre restitue, avec une émotion rare, leur traversée des cercles de l'enfer.

 

C'est un livre déchirant et bouleversant en même temps sur l'histoire de plusieurs femmes par leur voyage dans le train de la mort, leur vie dans un camp jusqu'à leur libération par l'Armée Rouge en janvier 1945.

 

OPAC Détail de notice

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.