Site de la Médiathèque municipale d'Obernai

 

Sur les hauteurs de la Provence un homme découvre un paysage désolé, et fait la rencontre d’un berger, qui n’a pour seule compagnie que son chien.

Ce berger, Elzeard Bouffier, ayant perdu femme et enfant s’est trouvée une nouvelle raison de vivre. Redonner vie à ce paysage désolé… une vie biologique, humaine, économique et sociale…

Prenez une grande bouffée d’oxygène en savourant ce film.

Ce court métrage de 1987 sous forme de film d’animation de Frédéric Back, est l’adaptation d’une nouvelle « L’homme qui plantait des arbres » écrite par Jean Giono en 1953 Ce film a reçu de nombreuses récompenses à travers le monde (Danemark, Italie, USA,. Dont l’Oscar de Academy Awards 1988 (Edition 60) du meilleur court métrage du film d’animation.

Ce film est un éloge à la vie, à la nature, au travail, à la persévérance. Tout est beau dans ce film : les images qui rappellent des œuvres d’artistes canadiens, et également des œuvres d’impressionnistes comme Claude Monet, des dessins très soignés signés Frédéric Back, le texte magnifique de Jean Giono, la narration (voix de Philippe Noiret), la musique de Normand Roger et bande sonores sont d’une beauté et d’une symbiose parfaite. . Ce film est porteur d’un message universel et fantastique. Il est une ouverture au dialogue entre les générations.

A voir absolument, et en famille : le film ainsi que l’entretien avec l’artiste, autrement dit les deux dvd contenu dans le boîtier pour ne pas en perdre une miette !

 

OPAC Détail de notice

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.