La plus jeune a 17 ans, la plus âgée, 67. Un matin glacé de janvier 1943, 230 femmes enfermées dans des camps d'internement français, ces «châteaux de la mort lente», sont conduites par la Gestapo en gare de Compiègne. Leur destination : Auschwitz-Birkenau.